Interview du Président : "Eric Linnartz, la Magie des mots"

Publié le


La magie des mots




Cliquez sur ce lien pour visionner une vidéo du Château de Baumesnil


Le nouveau président d'Arts et lettres Eric Linnartz vient de lancer le concours d'écriture.

CULTURE. Un concours d'écriture ouvert à tous récompensera les meilleurs textes lors d'un festival littéraire à vocation régionale qui se tiendra au château.

 

Il y a du changement à l'association Arts et lettres de Beaumesnil. D'abord, un nouveau président en la personne d'Eric Linnartz, artiste-peintre. Du sang neuf pour une association née en 2006 et qui organise chaque année la fête de la peinture en juin, et le festival littéraire de Beaumesnil en août. Deux événements d'ampleur régionale, avec un objectif à la clé (celui de l'association) : promouvoir la littérature et les arts en général. L'actrice Marie-Christine Barrault est marraine du festival littéraire depuis sa création.

Concours d'écriture pour tous
Une manifestation qui mêle spectacles, lectures et théâtre avec pour cadre le somptueux château de Beaumesnil. « Avec une marraine comme Marie-Christine Barrault et l'intervention de professionnels de très haut niveau, nous avons un devoir d'excellence quant à la qualité du spectacle et du festival », confie le nouveau président d'Arts et lettres Eric Linnartz.

Pas de genre imposé
Un événement auquel chacun pourra apporter sa contribution, puisqu'il inclut un concours d'écriture ouvert à tous, scolaires comme candidats libres. Jusqu'au 11 mai, toute personne qui le souhaite peut prendre sa plume et écrire un texte, qui sera peut-être sélectionné pour être lu pendant le festival et publié par la suite. « Il s'agit de stimuler le plaisir d'écrire et l'imaginaire », souligne Eric Linnartz, qui compte bien donner un nouveau souffle à son association en faisant du festival littéraire « un événement qui ait du sens, qui soit surprenant et poétique ». Mais surtout, une manifestation ouverte à tous, « d'une grande qualité sans être élitiste : il ne faut pas sacrifier la qualité pour être populaire », martèle l'artiste-peintre.

Toutes les formes d'écriture sont possibles : prose, roman, nouvelle… Le tout est de respecter le thème du festival : « La magie des mots »… Et de ne pas dépasser 5 000 signes (pour info, le texte que vous êtes en train de lire en compte 2 520) « L'obligation d'un texte court contraint l'auteur à utiliser un minimum de mots pour décrire un maximum de choses », explique le président d'Arts et lettres. Dernière contrainte : l'œuvre présentée doit être originale et ne doit pas avoir fait l'objet d'une publication préalable. Mais n'ayez crainte : ces textes resteront la « propriété pleine et entière de l'auteur », selon les termes du règlement.
Alors, tous à vos plumes ! Vous avez jusqu'au 11 mai à minuit, dernier délai.

Valentin Biret, journaliste à Paris-Normandie



Et en avant-première, écoutez la création originale de Nicolas Haas, auteur-compositeur, sur un texte de Raymond Devos, spécialement créée pour le Festival...

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Bonjour, nouveau concept d'exposition sur le web www.icidexpos.com bonne visite amicalement Eddie.
Répondre
J
<br /> Géniale cette création musicale et la voix est très intimiste : il doit faire craquet les dames, ce monsieur...<br /> <br /> <br />
Répondre